Up 38.000 photos de poilus » Infanterie d'active » 1er au 99e RI » 98e RI » Soldats seuls Prev Next Slideshow

 URBE Alexandre du 98e et 258e régiments d'infanterie - Prisonnier le mars 1916 à Malacourt (55) - Interné à Dülmen puis Parchim - Fait-il partie des hommes des 111e et 258e régiment d'infanterie qui furent anéantis le 20 mars 1916 ? Le régiment fût très rapidement dissous le 28 mars 1916. JMO : « Le 258e RI est SUPPRIME, le drapeau sera renvoyé au dépôt, le « personnel » (officiers et hommes de troupe) de ce corps sera dirigé vers Besançon ….…ils ne devront EN AUCUN CAS rester à la 29e division ». Signé JOFFRE. Curieusement les JMO (de fin mars 1916) de la 29e division et de la 149e brigade n’existent plus…On raconta que l’ennemi avait envahi le système de tranchées avec une rapidité incroyable et sans rencontrer de résistance sérieuse. De graves défaillances auraient été observées durant cette journée. On attribua cet échec à la démoralisation manifestée par de nombreuses désertions ; des soupçons de connivences avec l’ennemi en naquirent, jetant un opprobre invincible sur les 2 régiments en cause (258e et 111e RI). Beaucoup de soldats furent prisonniers (2500 selon les Allemands). Le colonel et la plupart de son état-major ont été tués. Le 258e régiment était-il entré en pourparlers avec l’ennemi ? (Mémoires de Poincaré). Download Image originale

 Image précédente  Image suivante  Page d'index  Image originale [98eRI URBE2.jpg - 317kB]
 
98eRI beneton
98e RI GONTIER Jean
98eRI dechelette
98eRI URBE1
  98eRI URBE2.jpg - URBE Alexandre du 98e et 258e régiments d'infanterie - Prisonnier le mars 1916 à  Malacourt (55) - Interné à Dülmen puis Parchim - Fait-il partie des hommes des 111e et 258e régiment d'infanterie qui furent anéantis le 20 mars 1916 ? Le régiment fût très rapidement dissous le 28 mars 1916. JMO : « Le 258e RI est SUPPRIME, le drapeau sera renvoyé au dépôt, le « personnel » (officiers et hommes de troupe) de ce corps sera dirigé vers Besançon ….…ils ne devront EN AUCUN CAS rester à la 29e division ». Signé JOFFRE. Curieusement les JMO (de fin mars 1916) de la 29e division et de la 149e brigade n’existent plus…On raconta que l’ennemi avait envahi le système de tranchées avec une rapidité incroyable et sans rencontrer de résistance sérieuse. De graves défaillances auraient été observées durant cette journée. On attribua cet échec à la démoralisation manifestée par de nombreuses désertions ; des soupçons de connivences avec l’ennemi en naquirent, jetant un opprobre invincible sur les 2 régiments en cause (258e et 111e RI). Beaucoup de soldats furent prisonniers (2500 selon les Allemands). Le colonel et la plupart de son état-major ont été tués. Le 258e régiment était-il entré en pourparlers avec l’ennemi ? (Mémoires de Poincaré).  
98eRI URBE3
98eRI URBE4
98eRI Inconnu1
 
 

Nombre total d'images: 8 | Vers les historiques régiments d'infanterie | Accueil général du site | Aide